Travailleurs à l'usine de jus

Modernisation des entreprises sénégalaises

Nouveaux emplois et amélioration
des performances pour 50 entreprises au Sénégal


Projektdaten

Situation de départ et défis

Améliorer les performances

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) ont jusqu'à présent insuffisamment bénéficié de la dynamique positive des affaires et des investissements enregistrée au Sénégal depuis 2014. Bien que les quelque 300.000 MPME représentent 90 % des entreprises du pays, elles n'ont pas encore joué un rôle significatif dans son développement économique. 97 % des entreprises privées au Sénégal sont informelles. En outre, une grande partie des MPME ne sont fondamentalement pas orientées vers la croissance, mais visent simplement la survie sur le marché.

Afin d'accroître les performances des entreprises sénégalaises, l'Initiative spéciale Formation et emploi au Sénégal soutient non seulement les entreprises qui présentent un potentiel de croissance accru, mais aussi les partenaires institutionnels tels que le Bureau de Mise à Niveau (BMN). Avec l'aide d'Invest for Jobs, l'institution nationale souhaite désormais soutenir les entreprises dans leurs efforts de modernisation afin qu'elles puissent s’établir sur le marché et étendre leurs actitivités.

Dans ce cadre, une cinquantaine d'entreprises des régions de Dakar, Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack et Thiès ont été sélectionnées pour recevoir un appui du BMN sous forme de formation et d'équipement. Par exemple, la clinique Lamp Fall de Kaolack bénéficie d'un soutien pour l'achat de matériel médical, la mise en place d'un outil administratif et la formation de son personnel. La Ferme Verte de Tassette, une entreprise de la région de Thiès active dans l'aviculture et l'arboriculture, recevra une installation d'élevage industriel et sera accompagnée dans la certification des normes de qualité à respecter.

Approche et objectifs du projet

Augmentation du chiffre d'affaires jusqu'à 15 % : modernisation et ouverture des marchés

L'objectif du programme de modernisation est d'augmenter d'au moins 15 % le chiffre d'affaires de la cinquantaine de petites et moyennes entreprises sélectionnées. En outre, des centaines d'emplois doivent être créés et la création de valeur doit être améliorée. Cela devrait également profiter aux performances des PME sénégalaises et améliorer leur accès à des financements et à des marchés de meilleure qualité.

Parmi les bénéficiaires du projet figure Faraal Djigueeni Sénégal. Le réseau, qui comprend 70 groupements et un total de 4.000 femmes des régions de Diourbel, Louga, Thiès et Dakar, est spécialisé dans la transformation de produits céréaliers et la production de jus et de sirops. Lalla Fall Diouf a fondé Faraal Djigueeni Sénégal en 2015 dans le but de lutter contre la pauvreté et le chômage et de promouvoir l'autonomisation économique des femmes et des jeunes. Dans le cadre du projet, le réseau a été soutenu, entre autres, par l'acquisition de machines pour la production, d'un logiciel de comptabilité et de gestion ainsi que de formations respectives en matière d'hygiène et de programmes d'utilisation.

Bilan et perspectives

Amélioration de la capacité de production pour renforcer l'accès aux marchés d'exportation

Dans le cadre de ce projet, qui s'étend jusqu'en janvier 2022, une vingtaine de MPME ont déjà reçu une formation et du matériel.

« Ce soutien nous a permis d'améliorer sensiblement notre capacité de production et notre qualité », explique Lalla Fall Diouf. Par exemple, le réseau peut désormais produire 350 litres de jus par jour au lieu de 200 litres auparavant. Avec l'achat d'un nouveau moulin à décortiquer, le traitement des 700 kilos de millet par jour est passé à près de trois fois cette quantité.

Bien que Faraal Djigueeni Sénégal soit encore relativement nouvelle dans le domaine de la transformation des céréales et des légumineuses, elle vend déjà ses produits dans les grands supermarchés et les stations-service du pays. Dans les cinq prochaines années, Lalla Fall Diouf souhaite faire du réseau une entreprise industrielle qui proposera ensuite ses produits à l'échelle internationale.

Le Bureau de Mise à Niveau du Sénégal est soutenu par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH dans le cadre de l'Initiative spéciale Formation et emploi au nom du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Sénégal Dakar, Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Thiès

Objectifs du projet

Modernisation Augmentation du chiffre d'affaires Emplois

Secteur

Autres

Projet mené avec

Entreprises

Partenaires

Contact

Contactez-nous

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.