De jeunes apprentis au Dakar Design Hub

Dakar Design Hub

Un centre de formation pour
le design, l'artisanat et le textile

Projektdaten

SITUATION DE DÉPART ET DÉFIS

Les défis du secteur textile

Les entreprises de l'industrie textile occupent une place importante dans l'économie sénégalaise. Selon l'Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie, elles représentent environ onze pour cent des entreprises du secteur privé. Mais elles ne réalisent qu'un peu plus d'un pour cent du chiffre d'affaires total de toutes les entreprises du pays. De plus, ces entreprises, pour la plupart informelles, sont généralement très petites ; ce qui explique leurs difficultés à répondre aux besoins d'une clientèle de plus en plus exigeante.

« Les entreprises de confection et d’habillement, qui comptent un très grand nombre de femmes ont certains avantages comme la forte demande régionale du 'Made in Senegal' », explique Sophie Nzinga Sy, présidente de l'association Women in Fashion. « Elles font cependant face à de multiples défis dont le niveau de formation des travailleurs, la faible employabilité des femmes et des jeunes susceptibles de trouver un emploi dans le secteur, les difficultés d’accès à un appui financier et en équipement, les faibles aptitudes managériales et la non-maitrise des normes requises pour accéder au marché international. En outre, des contraintes subsistent au niveau de l’approvisionnement en matières premières tel le coton et les fils de qualité. »

Malgré ces difficultés, la styliste sénégalaise voit un grand potentiel dans l'industrie de la mode et du textile pour stimuler la croissance économique et le développement social sur le continent. Avec le soutien d’Invest for Jobs, Women in Fashion a mis en place le Dakar Design Hub, un centre de formation et de design textile à Popenguine, à environ une heure de la capitale Dakar.

Le Dakar Design Hub dans la capitale sénégalaise
© Dakar Design Hub

APPROCHE ET OBJECTIFS DU PROJET

Former les designers africains de demain

Le Dakar Design Hub (DDH) est une initiative qui participe à la chaîne de valeur de l'industrie textile sénégalaise, de la promotion du coton sénégalais au processus de transformation et à la mise à disposition de produits finis pour le marché local et international. Le centre soutient également la promotion des connaissances et de la formation dans les domaines de l'artisanat et de la mode. « L'objectif du DDH est de réformer, structurer, professionnaliser et dynamiser le secteur du textile et du design sénégalais afin de le rendre plus compétitif sur le marché mondial », explique Sophie Nzinga Sy.

Le Dakar Design Hub comprend plusieurs composantes, dont une école de design, une unité de production pour soutenir les jeunes designers, un programme de formation itinérante qui offrira des services dans tout le Sénégal et la sous-région, ainsi qu'une plateforme numérique qui donnera de la visibilité aux principaux acteurs de l'industrie du textile et du coton.

La vision de Nzinga Sy est de former les designers africains de demain, de structurer l'écosystème du design au Sénégal et de soutenir les femmes et les jeunes entrepreneurs par des services innovants et un solide programme d'accompagnement et de création d'emplois. Elle souhaite également améliorer le positionnement global du Sénégal dans le secteur du design, valoriser et exporter le savoir-faire sénégalais.

Avec le soutien d'Invest for Jobs, le Dakar Design Hub veut former environ 300 jeunes et créer 200 nouveaux emplois d'ici 2024. Pour ce faire, Invest for Jobs a soutenu le centre dans l'élaboration des curricula de formations et ateliers à travers une expertise nationale et internationale, en matériel technique pour la mise en œuvre pratique des formations tels que des machines à coudre et à broder, et dans la mise en place d’une stratégie de communication.

Travail textile au Dakar Design Hub
© Dakar Design Hub

BILAN ET PERSPECTIVES

200 nouveaux emplois dans le secteur textile

Avant même le contexte de la pandémie de Covid-19, Invest for Jobs avait déjà collaboré avec Women in Fashion. Ainsi, au début de la pandémie au Sénégal, l'association a fabriqué environ 20.000 masques faciaux et 1.000 draps d'hôpital. Les masques ont été distribués à des familles dans le besoin et les draps ont été donnés à des hôpitaux mal desservis qui traitaient des patients atteints du Covid-19. Parallèlement, une centaine d'emplois ont pu être maintenus dans le secteur textile.

Le Dakar Design Hub à Popenguine a ouvert ses portes en novembre 2021. Depuis lors, 50 jeunes designers, couturières et couturiers ont déjà pu être formés grâce au soutien d'Invest for Jobs. Dans ce cadre, ils ont appris davantage sur les thèmes de l'entrepreneuriat, de la mode et de l'artisanat ainsi que sur le développement de leur propre marque. En 2022, 120 autres personnes vont participer à des ateliers de plusieurs semaines et à des formations de trois à six mois.

L'association Women in Fashion est soutenue par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH dans le cadre de l'Initiative spéciale Formation et emploi du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Sénégal Popenguine

Objectifs du projet

formation création d'emplois Renforcer la chaîne de valeur Amélioration de la position globale du Sénégal dans le secteur du design

Secteur

Textile

Projet mené avec

Chambres de commerce et associations

Partenaires

Women in Fashion

Contact

Contactez-nous

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.