Task Force Sénégal  © Lena Pahlenberg

Task Force Sénégal

Sénégal et Allemagne :
travailler ensemble pour renforcer la classe moyenne entrepreneuriale

Projektdaten

SITUATION DE DÉPART ET DÉFIS

Promouvoir l'investissement des entreprises allemandes

L'Allemagne est en retard par rapport au positionnement de pays comme la Chine, la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou les États-Unis en termes d'investissements directs en Afrique. En 2018, les investissements directs allemands en Afrique ne représentaient qu'un pour cent de l'ensemble des investissements directs allemands à l'étranger. De plus, elles étaient concentrées dans quelques pays africains. Le manque d'informations fiables sur le marché, de réseaux et d'expériences en matière d'affaires sur le terrain continue de faire hésiter de nombreuses entreprises allemandes à se lancer. C'est là qu'intervient la Task Force Sénégal, fondée en 2019 par l'Initiative spéciale Formation et emploi et l'Association allemande des petites et moyennes entreprises (BVMW).

« La Task Force veut faire prendre conscience aux entreprises allemandes du potentiel du Sénégal », explique Stephan Kunz, responsable du programme de la GIZ au sein de l'Initiative spéciale au Sénégal. Dans ce cadre, Invest for Jobs et BVMW ont relié leurs réseaux dans divers secteurs tels que la construction métallique, les énergies renouvelables et lebâtiment. En outre, l'Initiative spéciale met ses services à la disposition des entreprises allemandes au niveau local. Il s'agit notamment d'analyses de marché, de voyages d’études de délégation sur des thématiques sectoriels spécifiques, d'études techniques en coopération avec les experts locaux et de mise en réseau avec des partenaires locaux. En d'autres termes, divers instruments sont utilisés pour minimiser le risque entrepreneurial lors de l'entrée sur le marché sénégalais.

La Task Force Sénégal est soutenue par un Business Scout for Development (BSfD), qui est détaché auprès du BVMW pour le compte du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). « Grâce à l'échange intensif entre Invest for Jobs et BVMW, la Task Force est très réactive et peut répondre individuellement aux besoins des entreprises membres », explique Dr. Kunz. Ses services sont donc similaires à ceux d'une chambre des métiers, associés à une expertise par pays et par secteur.

APPROCHE ET OBJECTIFS DU PROJET

Une Task force réunit des PME allemandes et le secteur privé africain

En Allemagne, les petites et moyennes entreprises constituent l'épine dorsale de l'économie. En Afrique, elle est encore en train de se mettre en place. Kunz explique : « Conformément aux objectifs du plan Marshall avec l'Afrique, il convient donc de renforcer le développement d'une classe moyenne entrepreneuriale ». Dans le même temps, la coopération avec les entreprises allemandes ouvre à l'Afrique un nouvel horizon de développement commercial et de mise en réseau sur le marché international. Les entrepreneurs se rencontrent au niveau des secteurset il y a une valeur ajoutée pour les deux parties.

L'Afrique est encore largement sous-estimée en Allemagne en tant que marché potentiel et partenaire commercial. « Mais la demande de produits de haute qualité augmente en Afrique. Les entreprises allemandes peuvent être sûres que leurs produits sont appréciés ici », poursuit Dr. Kunz. Le Sénégal est également un site qui a déjà convaincu certaines entreprises allemandes par sa stabilité politique, ses partenaires fiables et ses bonnes infrastructures.

L'objectif de cette Task Force est de familiariser les PME allemandes avec les opportunités du marché sénégalais, de promouvoir les investissements et de créer des réseaux entre les entreprises allemandes et sénégalaises. Cela est rendu possible par des voyages de délégation thématiques pour de petits groupes d'entreprises au Sénégal, des études de marché sur des sujets spécifiques et des journées thématiques régionales pour informer les entreprises en Allemagne. Plus de dix réunions d'entreprises ont déjà été organisées en Allemagne pour sensibiliser les entreprises au marché sénégalais. En outre, une soixantaine de contacts concrets ont été établis et maintenus avec des entreprises allemandes intéressées par le Sénégal. 15 PME allemandes ont pu se familiariser avec les opportunités du marché local lors de voyages de délégation au Sénégal et ainsi établir des contacts importants avec des entreprises sénégalaises, entre autres. En outre, des explorations techniques du marché ont été réalisées dans les secteurs de la construction métallique et du bâtiment, qui ont ensuite été présentées et discutées lors de journées thématiques. Cela a débouché sur les premières propositions de projets concrets, qui sont déjà en cours de réalisation.

BILAN ET PERSPECTIVES

Davantage de produits africains pour le marché allemand et expansion vers d'autres pays

La Hansen Korbmacherei GmbH, par exemple, envisage actuellement de créer une unité de production dans le département de Podor, au nord du Sénégal, qui emploiera environ 1.000 personnes. D'août 2020 à février 2021, six formateurs sénégalais ont été formés en Allemagne. Dans le même temps, un partenariat public-privé a été lancé dans le cadre du programme Invest for Jobs afin de renforcer la production locale et de créer de la valeur à long terme au Sénégal.

Dans le secteur de la construction métallique, l'association d'entreprises sans but lucratif Association of International Craft Cooperation e. V. (AICC) a été fondée avec le soutien d'Invest for Jobs. Les entreprises participantes comprennent des fabricants allemands d'outils et de produits métalliques divers, des sociétés commerciales et des utilisateurs finaux commerciaux. L'association poursuit l'objectif de renforcer la formation technique et créer des emplois dans les pays africains émergents et en développement ainsi que d'améliorer durablement la qualité et la productivité du travail local.

En collaboration avec le Pôle de développement industriel (PDI) sénégalais, un programme de formation technique comprenant de nouveaux cours de spécialisation en tuyauterie industrielle et en construction de chaudières va être mis en place. Dans ce cadre, l'AICC soutient en outre PDI en lui fournissant du matériel et des équipements et la formation afin de promouvoir l'utilisation de ses produits sur le marché africain.

À moyen terme, le groupe de travail aimerait amener non seulement plus de biens et de services allemands au Sénégal, mais aussi plus de produits africains en Allemagne et promouvoir les partenariats et consortiums de production. « Notre objectif est également de transférer les succès de la Task Force Sénégal à d'autres pays partenaires de l'Initiative spéciale et d'établir des partenariats similaires en Éthiopie, en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Maroc, au Rwanda et en Tunisie », déclare Stephan Kunz. Par exemple, une coopération sur le modèle de la Task Force sénégalaise sera bientôt lancée avec Invest for Jobs en Tunisie.

La Task Force Sénégal est soutenue par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH dans le cadre de l'Initiative spéciale Formation et emploi et du programme Business Scouts for Development, mis en œuvre sur mandat du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Sénégal

Objectifs du projet

Renforcer les petites et moyennes entreprises Réduire les obstacles à l'investissement Promouvoir la coopération internationale

Secteur

Autres

Projet mené avec

Entreprises

Partenaires

Projets associés

Formation en vannerie

Contact

Contactez-nous

Vérifiez s’il vous plait les champs suivants:
Nous attendons votre message avec impatience. Nous sommes à votre disposition à tout moment.

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.