Les apprentis de Baraka apprennent des compétences manuelles dans un atelier
 © YOU Foundation/Amadou Alpha Ba

Programme de formation Baraka

Des emplois et de meilleurs revenus
pour les artisans de Baraka

Projektdaten

SITUATION DE DÉPART ET DÉFIS

Informalité et insécurité

« Avant, Baraka n'était que des baraques sans eau ni électricité, occupées illégalement par les plus pauvres; ce qui les faisait vivre dans une insécurité permanente », explique Amadou Alpha Ba, coordinateur de projet de la fondation allemande YOU Foundation à Dakar.

« La plupart des habitants sont des réfugiés de guerre de Guinée et des Sérères qui ont fui la sécheresse. Certains viennent également du Ghana, du Bénin et du Togo », ajoute Anna Gueye, représentante de l'organisation non gouvernementale autrichienne HOPE'87 Sénégal. « Les gens ont des difficultés à gagner leur vie. Même gagner 1.000 FCFA (1,50 euros) par jour n'est pas facile ».

Afin d'améliorer la qualité de vie des 210 familles de Baraka et d'assurer un avenir durable aux habitants, la YOU Foundation transforme avec le soutien de la Sawiris Foundation et de CasaOrascom le bidonville en un quartier moderne, construit des logements et des infrastructures de base, et améliore l’accès aux soins, à l'éducation et à la formation des habitants.

L'Initiative spéciale Formation et emploi soutient le projet par le biais d'un programme de formation dans 28 corps de métiers qui vise à sortir les habitantes et habitants de l'informalité et à créer des petites entreprises durables. Concrètement, des formations en cours d'emploi sont organisées et des espaces de travail sont progressivement équipés. L'objectif est d'encourager l'entrepreneuriat et de créer des emplois pour les jeunes, d'améliorer les compétences techniques et professionnelles grâce à des formations spécifiques et de promouvoir la production artisanale de qualité en améliorant le niveau d'équipement.

YOU Foundation/Amadou Alpha Ba
YOU Foundation/Amadou Alpha Ba

APPROCHE ET OBJECTIFS DU PROJET

Des formations dans près de 30 corps de métiers

Les premières formations ont débuté en mai 2021 en coopération avec le ministère sénégalais de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l'Insertion et trois écoles professionnelles de Dakar. Les habitants de Baraka ont pu choisir à l'avance parmi différents métiers proposés: la couture, la menuiserie métallique et en bois, l'électricité, la construction, le coffrage, la peinture, la transformation des produits locaux et de la pêche, la coiffure, le nettoyage et les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Selon le module, les formations durent deux à six mois et se déroulent en wolof, en puular et en français – en fonction du niveau d’étude des participants, qui vont de l'analphabétisme aux études supérieures. À l'issue des formations, les artisans reçoivent du matériel technique tel que des machines à laver, des ordinateurs, des machines à coudre et des engins de chantier, qui leur permet de démarrer des activités génératrices de revenus.

Le soutien d'Invest for Jobs devrait permettre de former au total environ 500 personnes et de créer environ 350 emplois à Baraka.

YOU Foundation/Amadou Alpha Ba

BILAN ET PERSPECTIVES

De bidonville à un lieu d'artisanat

A ce jour, plus de 50 personnes ont été formées dans différents corps de métiers tels que la menuiserie, l'électricité et la construction. Le matériel. financé par Invest for Jobs et acheté en partie en Allemagne, est arrivé à Baraka et sera distribué une fois les formations terminées avec succès. « Le matériel est mis à la disposition de chaque groupe de personnes d'une profession donnée afin qu'elles puissent se regrouper en groupements d'intérêt économique et en petites ou moyennes entreprises », explique Amadou Alpha Ba.

À long terme, il est prévu d'héberger les différents groupes professionnels dans un centre commercial du quartier et de faire connaître Baraka comme un lieu d'artisanat de qualité. Ainsi, le projet devrait également avoir un impact positif sur l'image du lieu, explique Anna Gueye. Et s'éloigner de son image de bidonville pour être davantage associé à « la gratitude et la reconnaissance »; ce que Baraka signifie en mandingue et en pulaar. 

Le projet à Baraka est soutenu par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH dans le cadre de l'Initiative spéciale Formation et emploi du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Sénégal Dakar

Objectifs du projet

Créer des emplois Améliorer les compétences techniques Équiper les lieux de travail

Secteur

Autres

Projet mené avec

ONG

Partenaires

Contact

Contactez-nous

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.