femme à la machine à coudre
 © GIZ

Africa Fashion & Textile Accelerator Network (Africa FAN)

Connecting international companies and African manufacturers

Projektdaten

SITUATION DE DÉPART ET DÉFIS

Un potentiel inexploité à une époque de changement dans les chaînes d’approvisionnement mondiales

Pour différents pays africains, le secteur florissant du textile et du vêtement est stratégique en raison de son potentiel d’exportation et de création d’emplois. Les difficultés logistiques rencontrées par les chaînes d’approvisionnement auprès des centres de production traditionnels en Asie, et, plus récemment, les perturbations liées à la pandémie de Covid-19, ont mis en lumière les avantages offerts par le secteur africain du textile et du vêtement. Les acteurs mondiaux de l’industrie du textile, les petites marques de mode, et surtout, les marques qui souhaitent s’orienter vers une production textile durable et éthique s’intéressent de plus en plus à l’Afrique. Les principaux attraits du continent sont sa proximité relative avec l’Europe et les États-Unis, la disponibilité de coton local qui ouvre la voie à une chaîne de valeur verticale complète et durable, et un secteur local de la mode dynamique et créatif.

Il reste toutefois un certain nombre de difficultés à résoudre avant de pouvoir réussir à exploiter tout le potentiel du secteur du textile et de l’habillement dans les pays africains. Les marques et enseignes de mode internationales sont notamment confrontées à un manque d’informations détaillées sur les capacités locales et à des difficultés pour identifier de potentiels partenaires locaux. Pour les petites et moyennes marques de mode internationales en particulier, ces difficultés sont des obstacles majeurs à leur entrée sur le marché africain du textile et donc un frein à la croissance génératrice d’emplois des producteurs africains qui cherchent à accroître leurs exportations. De leur côté, les producteurs locaux de textile et de vêtements ne satisfont pas toujours aux exigences des entreprises internationales, notamment au niveau des certifications de qualité ou de durabilité.

Pour libérer le potentiel du secteur africain du textile, la solution consiste donc à s’attaquer simultanément aux difficultés des deux volets de la chaîne d’approvisionnement textile – les responsables internationaux des achats, côté demande, et les producteurs locaux de textile et de vêtements, côté offre. C’est pourquoi Africa FAN appuie les acteurs travaillant aux deux extrémités de la chaîne d’approvisionnement et les fédère afin d’accélérer l’établissement de relations commerciales à long terme et de créer des emplois dans les pays partenaires africains d’Invest for Jobs.

APPROCHE ET OBJECTIFS DU PROJET

Une assistance technique complète pour tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement du textile

Le réseau Africa FAN vise la création de 600 emplois de qualité dans le secteur africain du textile et du vêtement d’ici 2024. Il s’efforce également d’encourager une tendance croissante : la production éthique et durable dans le secteur africain de la mode.

Dans le cadre de son activité de mise en relation, Africa FAN fournit aux responsables des achats internationaux des marques de mode les profils de secteurs du textile de différents pays ainsi que de certains producteurs. Les profils d’entreprise contiennent des informations sur les types de produits, la capacité de production, l’expérience préalable en matière d’exportation et la certification, ainsi que des informations issues d’audits. Pour permettre aux équipes des achats des marques de mode de voir les installations de production africaines sans avoir à se déplacer, le réseau propose également des visites virtuelles d’usines.

Le réseau propose également d’aider les acheteuses et acheteurs intéressés à organiser des visites de sites adaptées à leurs besoins afin qu’ils puissent étudier les options d’approvisionnement dans les pays partenaires, rencontrer directement les producteurs, inspecter en personne les installations de production et les échantillons.

Africa FAN renforce également les capacités des fournisseurs en offrant aux fabricants de textile locaux une assistance technique pour les aider à satisfaire aux exigences de qualité et de durabilité requises pour obtenir la certification de l’Alliance pour la qualité des produits en Afrique.

BILAN ET PERSPECTIVES

Un réseau en expansion

Depuis son lancement en 2021, Africa FAN a collaboré avec plus de 300 marques et enseignes de mode internationales afin de comprendre ce qu’elles recherchent en Afrique et leurs exigences vis-à-vis des fournisseurs africains. Des informations détaillées sur la capacité de production, les catégories de produits, les équipements et la certification de plus de 90 producteurs en Éthiopie, au Ghana, au Maroc et au Sénégal ont été recueillies, préparées et mises à la disposition des responsables des achats internationaux de différentes marques de mode. Cette base de donnéespermet de fournir des services de recherche personnalisés, gérer la transmission des informations sur les produits et les tarifs et faciliter les échanges d’échantillons et de packs techniques.. Du côté des producteurs locaux, un programme d’appui dédié, axé sur l’efficacité de la production et sur la durabilité environnementale, a par ailleurs été mis en œuvre au Ghana.

Le réseau d’Africa FAN a facilité l’échange d’échantillons de textile entre l’Europe et l’Afrique. Les premières relations commerciales fructueuses ont conduit au lancement, en avril 2022, d’une ligne de vêtements franco-ghanéenne sous la marque Panafrica, qui comprend des T-shirts, des vestes et des pantalons en coton bio. À l’avenir, Africa FAN va continuer à exploiter sa solide base d’informations locales et de relations avec des responsables des achats internationaux. De nouvelles visites d’usines virtuelles seront créées afin de présenter les producteurs d’autres pays du réseau. Le réseau lui-même s’étendra avec l'intégration de producteurs de textile ivoiriens.

Africa FAN est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH dans le cadre de l’Initiative spéciale Formation et emploi du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et en partenariat avec l’International Trade Centre (ITC) des Nations unies.



Pour plus d'informations sur les activités d'Africa FAN au Ghana, voir la vidéo suivante (en anglais).

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Éthiopie
Côte d’Ivoire
Ghana
Maroc
Sénégal

Objectifs du projet

créations de relations commerciales à long terme appui à la certification création d’emplois de qualité

Secteur

Textile

Projet mené avec

Entreprises

Partenaires

Contact

Contactez-nous

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.