Soprotic Schuhproduktion

Tunisie : production de chaussures pour l'exportation

Une usine de chaussures
aux normes internationales

SITUATION DE DÉPART ET DÉFIS

Le marché mondial de la chaussure est en pleine croissance - Opportunités pour les nouveaux pays producteurs

Le marché mondial de la chaussure croît de plus de quatre pour cent par an. Selon les prévisions, les consommateurs et les consommatrices achèteront des chaussures d'une valeur totale de 609 milliards de dollars en 2025. Alors que la demande en Amérique du Nord et en Europe reste constante, elle augmente fortement dans les pays émergents. On observe en outre un changement dans les pays producteurs : La Chine reste le pays producteur dominant, mais l'augmentation du niveau des salaires a conduit de nombreux producteurs à délocaliser leur production dans d'autres pays, par exemple en Europe de l'Est. Mais là aussi, les fabricants sont désormais soumis à une forte pression sur les coûts.

La Tunisie dispose de plusieurs avantages concurrentiels : Elle est bien reliée aux principaux marchés par ses ports et ses coûts de production sont inférieurs à ceux de l'Europe occidentale. Le transport vers l'Europe est plus rapide et moins cher que le transport à longue distance depuis l'Asie. Dans l'industrie de la mode, où les tendances évoluent rapidement, ce sont des facteurs importants. Le pays dispose en outre d'une population jeune et bien formée. Cependant, le chômage reste élevé et la Tunisie doit relever le défi de créer des emplois formels dans lesquels les employés bénéficient d'avantages sociaux. L'industrie de la chaussure et de l'habillement est un secteur à forte intensité de main-d'œuvre et peut apporter une contribution importante à cet égard.

APPROCHE ET OBJECTIFS DU PROJET

Un site de production moderne

Depuis 1991, l'entreprise tunisienne SOPROTIC produit dans le Grand Tunis des chaussures destinées à l'exportation, principalement vers l'Italie, la France et l'Espagne. SOPROTIC a commencé en tant que fournisseur de marques européennes, mais entre-temps, plusieurs clients l'ont depuis impliquée dans le développement et la conception des chaussures, et l'entreprise a réussi à pénétrer des segments de marché plus lucratifs. Depuis 2019, elle commercialise des chaussures sous sa propre marque Una Storia. Cette évolution positive a incité SOPROTIC à planifier la construction d'une nouvelle usine dotée d'un équipement moderne. Elle répondra à la demande croissante des clients et fournira principalement des acheteurs haut de gamme. Pour y parvenir, la production dans la nouvelle usine doit être certifiée selon des normes internationales de qualité, sociales et environnementales. Quatre lignes de production seront installées sur 4.500 mètres carrés. C'est ici que seront cousues des dessus de chaussures et que produites des chaussures avec semelles prêtes à la vente. L'ensemble de la production est destiné à l'exportation.

© SOPROTIC
© SOPROTIC

BILAN ET PERSPECTIVES

265 emplois à temps plein pour les travailleurs et travailleuses qualifiés et non qualifiés

Le projet créera des emplois tant pour les travailleurs et travailleuses qualifiés que pour les travailleurs et travailleuses non qualifiés. Il est prévu d’embaucher 265 personnes, dont environ 160 femmes, dès la première année suivant la fin de la phase d'investissement de trois ans. Au bout d'un an, la nouvelle usine devrait tourner à plein régime. Tous les employés seront embauchés à plein temps et gagneront plus que le salaire minimum tunisien. Ils auront accès aux prestations sociales prévues par la loi. Parmi les personnes déjà employées par SOPROTIC, 238 bénéficieront de meilleures conditions de travail, notamment d'une augmentation de salaire.

Au total, SOPROTIC prévoit d'investir 4,18 millions d'euros. La Facilité Investissements pour l’emploi y participe avec une subvention de 1,01 million d'euros (25 pour cent). Les fonds de la Facilité serviront principalement à financer l'acquisition de machines modernes pour la fabrication de chaussures. Une partie de l'équipement de la nouvelle usine, par exemple une installation de climatisation, des compresseurs et un entrepôt à rayonnages, sera également financée.

La Facilité Investissements pour l'emploi (IFE) est une société créée par la KfW Banque de Développement dans le cadre de l'Initiative spéciale « Emploi décent pour une transition juste » du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). La Facilité accorde des subventions afin d’éliminer des obstacles empêchant la création d’emplois supplémentaires et d’emplois meilleurs dans le secteur privé dans les pays partenaires en Afrique.

Données du projet

Phase actuelle du projet

Mise en oeuvre

Sites du projet


Tunisie Manouba (Grand Tunis)

Objectifs du projet

Création d‘emplois

Secteur

Textile

Projet mené avec

Entreprises

Partenaires

SOPROTIC

Contact

Contactez-nous

Le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a rassemblé sous la marque Invest for Jobs une série d’offres pour soutenir des entreprises allemandes, européennes et africaines dans leur engagement en faveur de l’emploi en Afrique. L’Initiative spéciale « Emploi décent pour une transition juste » (tel est le titre officiel) vous propose un conseil complet, des contacts et un soutien financier pour éliminer les obstacles aux investissements. L’objectif de l'Initiative spéciale consiste à créer, en coopération avec les entreprises, jusqu’à 100 000 emplois de qualité et à améliorer les conditions de travail ainsi que la protection sociale dans ses huit pays partenaires.

Pays partenaires : Côte d’Ivoire, Égypte, Éthiopie, Ghana, Maroc, Rwanda, Sénégal et Tunisie.

Pour en savoir davantage sur nos offres destinées aux entreprises, universités, chambres consulaires et aux associations : https://invest-for-jobs.com/fr/offres

au moins 300 caractères
au moins 300 caractères
au moins 300 caractères
au moins 300 caractères
au moins 300 caractères
au moins 300 caractères
Drag and drop files here or click to upload

    Veuillez vérifier si votre demande correspond peut-être tout de même à l’une des autres options de la liste déroulante. Si tel est le cas, veuillez cliquer sur cette option et y entrer toutes les informations demandées. Veuillez noter que nous ne pouvons traiter que les demandes comprenant toutes les informations requises.

    Vous pouvez consulter vos droits et les possibilités de révocation de votre consentement dans la déclaration relative à la protection des données.

    Contact presse

    Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

    Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

    Courriel : presse@bmz.bund.de

    Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.