Header blog

Actualités Corona

Découvrez avec quelles mesures les emplois sont préservés grâce à Invest for Jobs.

Femmes d'affaires attentives à l'écoute de la réunion de la salle de conférence © GIZ

ACTUALITÉS SUR LA PANDÉMIE DUE AU CORONAVIRUS

Préserver l’emploi, garantir les investissements

De nombreux pays d’Afrique sont engagés depuis plusieurs années dans un processus de stabilisation politique et affichent une croissance économique dynamique, ce qui les rend de plus en plus intéressants pour les entreprises et investisseurs européens et africains. La pandémie due au coronavirus et ses répercussions économiques freinent actuellement cette évolution réjouissante. Elles pourraient entraîner la perte de millions d’emplois ainsi qu’un manque à gagner important et des faillites pour les entreprises.

L’Initiative spéciale Formation et emploi apporte une aide sur place, par des actions de stabilisation économique préservant l’emploi et assurant les investissements. En étroite concertation avec nos partenaires, nous réorientons actuellement nos dispositifs d’appui aux entreprises afin, dans un premier temps, de les aider à assurer la continuité de leur activité et à préserver les perspectives d’emploi.

Ce faisant, nous axons plus encore qu’auparavant notre activité sur la coopération avec les PME africaines, afin de stabiliser les structures économiques locales mises à mal par la crise, de maintenir les chaînes d’approvisionnement et de préserver l’emploi. Invest for Jobs contribue ainsi à renforcer la résilience des entreprises et donc leur capacité de réponse aux défis de l’avenir.

Notre fiche d'information vous donne un aperçu de nos mesures contre la pandémie en cours.

FICHE D'INFORMATION

Contact

Nous nous réjouissons de votre demande

Vérifiez s’il vous plait les champs suivants:
Nous attendons votre message avec impatience. Nous sommes à votre disposition à tout moment.

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.