Travailleurs de la construction travaillant à l'extérieur  © KfW-Bildarchiv/ Dawin Meckel/OSTKREUZ

Appel à propositions de projets
par la facilité « Investissement
pour l’emploi » (IFE) au Maroc

L'appel à propositions de projets au Maroc est reporté.

La facilité « Investissements pour l'emploi » (IFE) a pour objectif de soutenir la création d'emplois décents en Afrique (emplois à plein temps stables). Pour y parvenir, IFE octroie des subventions de cofinancement à de nouveaux projets d'investissement à fort impact sur la création d'emplois. La sélection des projets s’effectue à partir d’un processus de candidature compétitif, en vue d'une allocation optimale des fonds disponibles aux projets les plus prometteurs en termes de réussite et de rendement attendu et ce, en lien avec le nombre et la qualité des nouveaux emplois susceptibles d’être créés.

IFE fait partie de l’Initiative spéciale Formation et emploi du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). L’Initiative spéciale, qui opère sous la marque Invest for Jobs, a pour objectif de soutenir les entreprises et investisseurs allemands, européens et africains dans leur engagement en Afrique, afin de créer des emplois et places de formation durables dans ses pays partenaires.

Quels projets peuvent être financés par IFE?

La facilité IFE octroie des subventions allant de 1 million à 10 millions d’euros par projet, pour cofinancer quatre types de projets :

  • Infrastructure publique pour la création d'emplois - sans but lucratif (couvre jusqu'à 90 % des coûts)
  • Service commun pour la création d'emplois - sans but lucratif (couvre jusqu'à 75 % des coûts)
  • Les projets à but lucratif qui favorisent la création directe d'emplois et qui ont des avantages/impacts plus larges que pour les propriétaires du projet (couvre jusqu'à 50 % des coûts)

  • Les projets à but lucratif qui favorisent la création directe d'emplois par les porteurs de projets (couvre jusqu'à 25 % des coûts).

Quels sont les candidats éligibles?

  • Candidats individuels (entités légales enregistrées au Maroc)
  • Consortiums (deux ou plusieurs personnes morales, dont au moins une est enregistrée au Maroc)
employé au Maroc © KfW-Bildarchiv

Quelle est la procédure de candidature ?

  • Soumettre une note de concept en ligne sur la plateforme SmartME (voir lien vers le système ci-dessous) jusqu’au 31 mars 2021 à 17h00 CET, délai de rigueur.
  • En cas de questions, veuillez consulter notre section FAQ. Si vous ne trouvez pas les informations dont vous avez besoin, veuillez nous envoyer un email à cfp-ife.maroc@invest-for-jobs.com au plus tard jusqu'au 24 mars 2021 à 17h00 CET
  • Participez à nos webinaires pour plus d'informations ; les dates des webinaires sont indiquées dans le dépliant.

Pour savoir si vous êtes éligible et quels types de projets peuvent être financés dans le cadre de cet appel à propositions de projets, veuillez consulter les informations contenues dans le dépliant : Download

Si vous souhaitez en savoir plus sur la procédure de candidature et si vous êtes éligible, veuillez télécharger le guide d’instructions pour les candidats : Download

Si vous avez des questions auxquelles les informations et documents ci-dessus ne répondent pas, veuillez les adresser à cfp-ife.maroc@invest-for-jobs.com jusqu’au 24 mars 2021 à 17h00 CET, délai de rigueur.

A l’entame de la préparation de votre note de concept, veuillez consulter la plateforme de soumission en ligne SmartME en cliquant sur : (remarque : vous serez redirigé vers un site Internet tierce).

SOUMETTRE ICI

A propos de la facilité « Investissements pour l'emploi » : https://invest-for-jobs.com/fr/investing-for-employment

Contact

Nous nous réjouissons de votre demande

Vérifiez s’il vous plait les champs suivants:
Nous attendons votre message avec impatience. Nous sommes à votre disposition à tout moment.

Contact presse

Téléphone : +49 30 / 18 535-28 70 ou -24 51

Fax : +49 30 / 18 535-25-25 95

Courriel : presse@bmz.bund.de

Veuillez noter que le Service de presse ne répond qu’aux questions des journalistes.